mardi 19 juin 2018

Dominique Aubier. Portrait d'un écrivain exceptionnel. Exégète de Don Quichotte

DOMINIQUE AUBIER

Portrait d'un écrivain initié exceptionnel

Par DOMINIQUE BLUMENSTIHL-ROTH


DOMINIQUE AUBIER est née en 1922, à Cuers, en Provence. Officier de la Résistance pendant la Seconde guerre Mondiale, elle est l'auteure de plus de quarante ouvrages de référence. Initiée à la kabbale hébraïque, spécialiste du langage et ses rapports ontologiques avec le réel et le vivant, elle est à l'origine d'une découverte sensationnelle : le cryptage hébreu de Don Quichotte. Sa bibliographie est impressionnante. Son œuvre remarquable.


Au lendemain de la Guerre, dès 1946, elle travaille comme journaliste pour la RTF (Radio télévision française, future ORTF) aux côtés de Pierre Sabbagh et réalise des interviews d'écrivains, tels Paul Claudel, Félicien Marceau. Au cours des années 1950, elle publie six romans aux éditions du Seuil, précurseurs du "nouveau-roman", dans lesquels apparaissent les thèmes qu'elle développera plus tard. La Nourriture du Feu, Vive ce qu'on raconte, la Reïna, sont des romans inspirés d'une subtile métaphysique s'interrogeant sur la place de l'homme sur terre. Des récits servis par un riche langage imagé où la force des métaphores construit une narration réaliste axée sur la puissance du symbolisme.

Invitée en Italie par le cinéaste ROBERTO ROSSELLINI, Dominique Aubier collabore à l'écriture de scénarii et publie, sous le pseudonyme Andrea Mascara, un ouvrage essentiel pour l'ethnographie du théâtre : Le secret de Pulcinella qui élucide le langage codé de la Commedia dell'arte. Elle traduit également en italien Altro Mondo, le livre de son amie indienne SONALI DAS GUPTA SENROY, l'épouse du célèbre réalisateur.

Découvrant DON QUICHOTTE, elle se rend en Espagne. Nous sommes en pleine époque franquiste. Elle publie Espagne dans la collection Petite Planète (éditions du Seuil), un best seller en collaboration avec MANUEL TUÑON DE LARA, qui sera traduit en une vingtaine de langues. Suivi du remarquable essai publié chez Arthaud : Deux secrets pour Une Espagne. Elle traduit l'Histoire de la Conquête du Mexique, texte original du conquistador Bernal Diaz del Castillo ( — sa traduction est adaptée en 1987 sous la forme d'une série radiophonique de 15 épisodes, diffusés sur France-Culture, réalisation Jacques Taroni, prix Radio-Italia). Elle y étudie la cosmologie et la langue des Aztèques dont elle fait une approche sémiologique. Elle réalise également deux ouvrages de référence inégalés sur l'art tauromachique : le premier, avec la collaboration de la photographe Inge MORATH de l'agence Magnum — couverture originale spécialement réalisée par PABLO PICASSO. Le second, illustré par des photographies de BRASSAÏ, préfacé par HENRY DE MONTHERLANT.

L'auteure s'installe dans la Province d'ALMERIA, à CARBONERAS, village andalou isolé dans un pays de ciel et de lumière. Sa demeure est un sobre palais Almohade aux murs épais de soixante centimètres, sorti droit du XII°siècle — dont elle dessine les plans. Un lieu de rendez-vous : le village devient le centre d'une activité intellectuelle intense autour du ZOHAR et de DON QUICHOTTE.

À cette époque, on côtoyait à Carboneras de nombreuses célébrités : les peintres HANS HARTUNG, SOTO, ASSIS… Le monde du cinéma vint s'y installer : ORSON WELLES, OMAR SHARRIF, PETER O'TOOLE… et autres rescapés de l'éprouvant tournage de LAURENCE D'ARABIE dont plusieurs scènes furent tournées aux alentours. Mais recluse dans la forteresse initiatique, loin du tumulte des stars, inlassablement, DOMINIQUE AUBIER poursuit son projet. C'est à cette époque qu'elle découvre que la forme des lettres hébraïques correspond exactement au spectre sonique résultant de leur énonciation. Elle publie une série d'œuvres majeures dont le Principe du langage ou l'Alphabet hébraïque qui, jusqu'en Israël, fait autorité pour ce qui est du décryptage des lettres hébreues.

Elle publie Le Cas Juif et L'urgence du Sabbat qui établissent le sens du judaïsme et de la mission juive. Dans Réponse à Hitler, elle décode le langage codé de MAÏMONIDE, trace les corrélations anatomo-physiologiques des séphirots, dévoile le sens de la circoncision et donne la signification de la SHOAH. Rédigé pendant ses années d'exil, ce livre vaut à DOMINIQUE AUBIER le respect des meilleurs Talmudistes. La Synthèse des Sciences (sous-titre : L'Hébreu en Gloire) naît en Espagne dans les mêmes conditions. Lumière, exactitude, précision de la pensée. Ce livre établit le statut ontologique de la Science et distingue, parmi les nombreuses traditions du monde, celle qui parle la langue d'Or du réel.

C'est dans la demeure andalouse de l'écrivain que fut préparée, dans le secret, une décision politique majeure : là, fut mise au point en 1966-1967, avec le ministre espagnol MANUEL FRAGA IRIBARNE, l'abrogation des édits d'expulsion des Juifs datant de 1492 (le décret d'Alhambra) qui étaient restés en vigueur à travers les siècles. Et c'est sur la base des ouvrages de Dominique Aubier (Urgence du Sabbat, Don Quichotte prophète d'Israël) que furent établies, en pleine époque franquiste, les relations diplomatiques officielles entre l'Espagne et Israël. À plus d'un titre, DOMINIQUE AUBIER est considérée comme une juste ayant contribué à la continuité séculaire des liens qui unissent la nation ibérique à la Terre Sainte.

DOMINIQUE AUBIER a en effet dévoilé la teneur métaphysique de la mission espagnole. Elle a exploré l'intime adhésion ibérique au mythe vivant qu'est DON QUICHOTTE. Traductrice dans sa jeunesse de LOPE DE VEGA, elle plonge dans le texte original de CERVANTÈS et en rapporte un trésor. Elle découvre que l'écriture de Cervantès est codée, cryptée, et qu'au moyen d'une lecture affinée aux règles herméneutiques de la Kabbale hébraïque, DON QUICHOTTE devient lisible au-delà du sens littéral. Don Quichotte, Prophète d'Israël est le premier ouvrage au monde mettant au jour cette trouvaille. Traduit en espagnol sous le titre Don Quijote, profeta y Cabalista, ce livre connaît depuis plus de quarante ans un succès jamais démenti. Eh oui, il fallait une puissance réflexive hors du commun (ni conventionnée ni subventionnée) pour atteindre à ce dévoilement ! Le talmudiste ABRAHAM EPSTEIN a reconnu la valeur de ces investigations. Travaux validés par le professeur Gonzalo Maese, expert de l'hébreu et de l'araméen de l'université de Grenade, traducteur du célèbre Méam Lo Ez et la professeure Ruth Reichelberg de l'Université Bar Ilan à Tel Aviv. Cette découverte touchant au secret de Don Quichotte a fait l'objet, en 2005, du film El Secreto de Don Quijote, réalisé par le cinéaste espagnol Raúl Fernández Rincón, diffusé sur la chaîne internationale RTVE (grand prix du meilleur documentaire au festival international Las Duñas).


L'œuvre de DOMINIQUE AUBIER est fondatrice de sens. Par la générosité de son écriture, elle me fait penser à Jehuda Halevi ou encore à l'Iranien Rûzbehân, l'auteur du Jasmin des Fidèles d'Amour, (traduit par Henry Corbin) dont chaque poème polit une perle destinée aux Amants de vérité. À ceci près que Dominique Aubier emploie un langage de notre temps, libéré du symbolisme. Avec elle, nous atteignons au quatrième niveau de la formule initiatique PARDES, celle de l'apparition du sens.

C'est en Andalousie qu'elle écrit La Face cachée du CerveauAu fil du temps, cet ouvrage est devenu un livre-culte. Traduit en Allemand à l'initiative de l'Institut des Recherches Systémiques de Heidelberg, et en Anglais par Sarah King et Frédéric Thomas, il en est à sa quatrième réédition. Il présente le motif d'universalité propre à l'ensemble des rites et traditions du monde et rassemble les normes traditionnelles sur les linéaments composant la structure du cortex. De cette restitution à la cause est issu le Code initiatique. Code universel en cela qu'il expose les règles que pratiquent les initiés de toutes traditions et qu'il fournit la table des valeurs du motif unique, du modèle sur lequel s'établit le réel. Ce livre met au clair le Système des systèmes et constitue un apport considérable à la compréhension des systèmes vivants. En ce sens, je ne crains pas d'affirmer que DOMINIQUE AUBIER est le penseur le plus en phase avec son temps ! C'est encore dans cette demeure andalouse qu'André CHOURAQUI vint parfaire sa traduction de la Bible. C'est là que fut élaborée la traduction en Français de l'extraordinaire Sepher Ha Bahir. C'est dans cette maison que VÉRONIQUE SKAWINSKA écrivit le compte-rendu de son aventure, publiée chez Denoël, sous le titre Rendez-vous sorcier avec Carlos Castaneda. De nombreux lecteurs de CARLOS CASTANEDA ont compris que le personnage principal de ce livre — Aimel Helle — n'était autre que Dominique Aubier. Et qu'elle prenait désormais le relais de Don Juan Matus en exposant la grille, la table des valeurs dont se servent les initiés : le fameux référent que le sorcier amérindien appelait la carte de l'inconnu, Dominique Aubier l'expose en effet intégralement dans La Face cachée du Cerveau où elle rend hommage au sorcier amérindien.


Les ouvrages de Dominique Aubier ont été largement soutenus par des auteurs comme Christian Rudel (La Croix), Josane Duranteau (Combat) ou encore André Chouraqui (Jerusalem Post) qui ont courageusement pris fait et cause pour la thèse hébraïque du Quichotte…

Ce DON QUICHOTTE qui ne laisse aucun répit à qui en ouvre la première page ! Dominique Aubier suit le conseil de CERVANTÈS qui envoie GAYFEROS, le Montreur de Marionnettes et MELISANDRE en France. C'est en Normandie que s'installe la méridionale, dans une propriété que lui désignent les signes. Experte en lecture scripturaire, elle applique au quotidien l'enseignement de DON QUICHOTTE. En effet, la vie nous adresse des rébus dont notre intelligence doit saisir et décoder le sens. C'est dans la discrétion d'une existence modeste qu'elle poursuit son investigation. Elle publie L'Ordre Cosmiqueun livre où les arguments empiriques des sciences croisent de près les valeurs gnostiques des initiés. Ce livre opère l'exégèse du verset biblique Exode 3,14. Le décodage du verset, lettre après lettre, de l'hébreu biblique, dégage l'énergie d'une atomisation initiatique ! Ici, nous sommes avec Moïse, au Sinaï, au cœur du Buisson Ardent.

Surgit un ouvrage inattendu, dont le titre surprend ses lecteurs : La Puissance de voir, selon le Tch'an et le ZenSurprise, car personne ne pensait que la spécialiste de DON QUICHOTTE s'intéresserait au Taoïsme. Est-ce une digression ? Bien au contraire : DOMINIQUE AUBIER procède à une étude de la pensée bouddhiste dont elle livre les clés en référant l'édifice conceptuel de la leçon orientale au motif fondateur. Faisant le lien entre l'enseignement biblique et celui de la haute tradition chinoise et japonaise, elle décode des dizaines de Koans, (qu'en japonais on appelle les Hai Ku) : énigmes pour les uns, aphorismes touristiques pour les autres, quand il s'agit en fait du concentré imagé maximal que la pensée puisse produire quand elle comprend et cherche à communiquer les lois de l'esprit. Le grand héros de ce livre est BODHI DHARMA, le 28° patriarche du bouddhisme Indien, fondateur du temple de Tchao-Lin et du Kung Fu, qui se rendit en Chine pour y concevoir la synthèse avec le Taoïsme.

Dominique Aubier enchaîne avec plusieurs ouvrages didactiques. Catalina est le premier d'une série qui montre que la Connaissance est un outil efficace dans la gestion des affaires du monde. Ce livre fait une mise au point sur le voyage historique d'ANOUAR AL SADAT en Israël. Par le moyen des techniques kabbalistiques (kérikétib, Notarikon, Tzérouf) elle donne le sens de ce geste inspiré par le souvenir d'Abraham. Les révélations sont poignantes qui désignent la mission sacrée d'Israël : seule la réaffirmation de l'Alliance abrahamique permettra de réaliser la paix au Proche-Orient.

Le Réel au Pouvoir, rédigé dans ce même souci pédagogique, dresse le portrait de la crise culturelle et propose la solution pour en sortir : l'auteure suggère d'adopter un système de pensée capable d'inspirer un projet civilisateur libérant une autre manière de concevoir le réel. Ce projet, précise-t-elle, ne peut se passer de métaphysique, science de l'esprit qui a pour objectif de situer le sens de l'humain et de la terre. Dans un ouvrage très pragmatique, Tir de Voyance sur Mururoa, elle s'adresse avec sévérité au faux-col amidonné du Président de la République française Jacques Chirac. Elle lui présente les signes que la planète nous envoie et l'enjoint à renoncer à la politique nucléariste, afin qu'il puisse rencontrer au plus profond de lui-même le sens de son élection: servir un "grand dessein"… spirituel.

Dans Lire sa Vieelle réalise une analyse de la victoire de l'équipe de ZINEDINE ZIDANE à la coupe du monde de football : cette lecture décapante des signaux rappelle que le ballon rond est un symbole cosmogonique. La France est donc particulièrement désignée pour en être la championne. Sera-t-elle un jour championne de la Connaissance ? Vocation profonde du pays, que d'être lié à une « mission » l'élevant au-delà de la petitesse matérialiste qui enserre les conceptions philosophiques ou politiques. 

Surviennent les tempêtes qui, lors du passage à l'an 2000, ravagent le pays. La cinéaste JOELE VAN EFFENTERRE rend visite à DOMINIQUE AUBIER. La décision est prise: la cinéaste tourne Après la Tempête, portrait d'une femme extraordinaireDans ce filml'auteure présente le sens des cataclysmes: pourquoi tant de désastres assaillent la planète : marées noires, sécheresses, famines, cyclones, alertes nucléaires, la responsabilité humaine est maximale : la Terre est une entité vivante, elle est notre vaisseau, nous sommes responsables de sa trajectoire.


Tous ceux qui la connaissent pourront le confirmer : DOMINIQUE AUBIER est une femme simple, cordiale, facilement accessible. Pourvu que la conversation soit pimentée d'esprit. Sa vie quotidienne ? Elle consulte l'Invisible —même pour lacer mes chaussures, dit-elle avec humour. Une vie de travail, dédiée à son œuvre, et cependant humaine, simplement humaine. Pour preuve, l'Agence France Presse de Londres signala, sans excès, que sa maison andalouse était le meilleur restaurant au sud de la Loire. Aujourd'hui, sa maison normande, située à Damville, réputée pour la cuisine qui s'y prépare, passe — toujours sans excès, mais l'initiée n'est-elle pas une méridionale ? — pour la meilleure auberge au nord du Guadalquivir. DOMINIQUE AUBIER y reçoit sa famille : un fils avocat et une fille professeur de mathématiques. Elle a quatre petits-enfants qui répondent aux noms de FRANCA, JESSICA, MARINA et ROMAIN, une arrière petite-fille et sans oublier sa filleule CHARLOTTE : confiante en cette ligne d'horizon, elle n'a cesse de transmettre la Connaissance : chacun de ses ouvrages enrichit l'âme, chacun de ses films ouvre les yeux sur plus de beauté, plus de vérité.


En mai 2001, sollicitée par le rédacteur en chef du Journal du Bien Vivre, elle donne une longue interview ayant pour thème les catastrophes naturelles qui ébranlent la planète. De cette rencontre naît le livre Ces désastres qu'on nous fabrique. L'auteure analyse les modifications climatiques, les épidémies, la vache folle, les marées noires, le terrorisme, les violences, l'atomisation. Mais elle ne se contente pas, comme la plupart des penseurs, d'exposer l'étendue du désastre. Elle apporte la solution qui permettrait d'y échapper ! Ce livre a une dimension „quichottienne" réaliste. L'auteure applique les critères rigoureux de la kabbale hébraïque pour comprendre les événements, et surtout, elle propose l'issue qu'une politique courageuse, guidée par les critères initiatiques, pourrait aisément mettre en œuvre pour sortir de la crise.

Et voici qu'à l'occasion du 450° anniversaire de la mort de CERVANTES elle produit, coup sur coup, deux volumes de 450 pages. Dans Don Quichotte, le prodigieux secours du Messie-qui-meurt, elle dévoile le sens de toutes les images allégoriques de Don Quichotte et en ouvre les rébus sémantiques. Elle présente les travaux de LOURIA (LURIAH), le concepteur du TZiM-TZOUM. Dans cette étude sur Don Quichotte, elle situe la geste du héros au-delà de toute actuation religieuse. CERVANTÈS en effet s'adresse aux Nations, il clôture les travaux kabbalistiques, relance le message vers un pays dont il prononce dix-huit fois le nom tout au long de son roman : la France. Tzarfat en hébreu. Dix-huit, chiffre désignant en hébreu la vie...

Dans cet ouvrage, DOMINIQUE AUBIER donne son expertise : DON QUICHOTTE intègre la leçon kabbalistique, mais il ne se contente pas d'une adhésion au formalisme religieux ou cultuel : au contraire, il libère le langage des traditions pour leur donner une première forme ouverte. Il donne l'identité du motif universel, au chapitre LXII du volume 2. Qui, dès lors, pourrait qualifier cette découverte d'anecdotique ? Ne sommes-nous pas, chez Don Quichotte, en présence d'une action messianique ? Voilà un mot dont le sens est trop souvent galvaudé. Il avait besoin d'une mise au point : la lecture hébraïque, lettre après lettre, du mot Messie réalisé dans cet ouvrage est une magistrale leçon de théologie permettant de comprendre la mission juive, mais également celle du christianisme.


NIETZSCHE pressentait qu'une grande voie du Sud devait drainer la Vérité.

DOMINIQUE AUBIER démontre que cette voie, c'est celle qui, partant d'ISRAEL, donneur d'information, s'adresse à l'Europe par l'Espagne où CERVANTES agit en révélateur et transmetteur. Dominique AUBIER a repris ce message de don Quichotte, lui a fait passer les Pyrénées et l'a inscrit en France. C'est en effet sur le territoire de la France, selon la prophétie biblique du prophète OBADIA, que la voie du Sud doit rencontrer celle du Nord, non pas dans un affrontement de religions, mais dans un esprit d'élucidation et d'intelligence. C'est dans cet esprit qu'elle a écrit le troisième volume d'exégèse de Don Quichotte, La Réaffirmation messianique du CoranUne mise au point sur les relations entre Israël et l'islam et leur rôle respectif, dans une organicité structurelle de nécessaire dualité. 

DOMINIQUE AUBIER se situe dans la continuité d'un lignage dont la racine se trouve dans les vignes de YAVNÉ. Son œuvre offre au monde une possibilité de sortir du puits : quitter les formes obsolètes du symbolisme, des rituels, des religions, et ouvrir l'intelligence à recevoir le sens. La continuité de son œuvre est remarquable. Elle s'organise comme un arbre, développe une pensée progressivement soutenue, et s'articule sur ses propres besoins, devenant de plus en plus vivante, libre et explicite. Le but restant, de livre en livre, de film en film, toujours le même : offrir à tous le Secret des secrets et nous aider à améliorer nos existences et rencontrer notre destin.

Le Pouvoir de la Rose donne au lecteur de nombreuses clés à l'aide desquelles il peut lui-même lire le sens de sa propre vie. DOMINIQUE AUBIER y résout l'énigme du symbolisme de la Rose et y réalise la lecture initiatique de trois films : Monsieur Klein, de Joseph LOSEY ; Le quai des brumes et Hôtel du Nord de Marcel CARNÉ. Dans ce livre, elle dévoile l'identité de METATRON et sonde le mystère jamais éclairé des concepts kabbalistiques du ROUAH, du NEFESCH et la NESCHAMA.

Son livre La 23e lettre de l'alphabet hébraïque présente la fantastique étude d'une lettre hébreue méconnue, bien que consignée dans la Bible. Lettre de structure, elle établit l'ontologie de l'alphabet hébreu dans sa pleine puissance révélatoire. Ce livre est le premier d'une série s'inscrivant dans la série La Haute Kabbale de l'Eternité. Le second volume de cette série s'intitule La Porte de L'inde. Il établit les corrélations entre la culture indienne et la kabbale à travers les chefs-d'œuvre du cinéma indien moderne.

Dans L'Alzheimer, étiologie établie d'urgence sous regard kabbalistique, Dominique Aubier applique aux observations scientifiques la pertinence du regard multimillénaire de la tradition hébraïque qui a formé tant de grands médecins. Cette maladie constitue en effet un grand danger pour l'humanité, et peut-être la solution réside-t-elle dans un sursaut spirituel , par de là les religions et les croyances ? 

À 88 ans, DOMINIQUE AUBIER, cessant d'écrire, conçoit alors un vaste chantier qui lui prendra plusieurs années : elle réalise la grande série de films DVD Ciné-Code. 23 films montés par le cinéaste Olivier Verger qui filme ses interventions, autant de mises au clair invitant à comprendre les secrets de l'Alphabet hébreu, le codage de la Vie… le sens de notre présence sur terre, telle qu'elle s'écrit dans les lettres de l'Absolu.

L'Initiée, ayant le sentiment d'avoir accompli sa mission sur terre, s'éteint paisiblement le 2 décembre 2014, à 92 ans, en sa maison de Damville (Mesnils-sur-Iton), en Normandie.



La bibliographie et la filmographie complète de Dominique Aubier 

sont présentées sur le site Internet de l'écrivain.


Trois ouvrages posthumes ont été publiés après le départ de l'Auteur :

— Victoire pour Don Quichotte (les sources araméennes et hébreues de Don Quichotte)

— Quand le Sacré fait du Cinéma (Texte des conférences et séminaires portant sur le cinéma initiatique)

— Le Devenir du Monde est lié à celui de l'Homme. (Etude sur le Déluge, la Tour de Babel)



Plusieurs cinéastes ont consacré des films à sa pensée et travaux.


Le Logiciel kabbalistique et l'Absolu

Dans ce film, Dominique Aubier présente, dans le sillage de la pensée biblique, les trois tables de référence qui lui permettent de traquer le sens des événements et de pratiquer avec efficacité la lecture des signes : l'Alphabet hébreu ; l'image cérébrale ; l'édifice des séphiroth.

Film DVD, 1h 40 mn, réalisation : Olivier Verger

Après la Tempête

Au lendemain des tempêtes qui ont dévasté la France lors du passage à l'an 2000, la cinéaste Joële van Effenterre s'est interrogée sur le sens du cataclysme. Elle s'est rendue chez Dominique Aubier, en Normandie, et lui a posé des questions sur le sens des événements, le sens de nos vies, le sens des catastrophes naturelles qui ne cessent de s'accumuler.

Après la Tempête, portrait d'une femme extraordinaire, film documentaire de Joële van Effenterre, 2001, DVD, avec option de sous-titrage anglais.

El Secreto de Don Quixote

Documentaire de Raúl Fernández Rincón sur le codage kabbalistique de Don Quichotte. Inspiré du livre Don Quichotte, prophète d'Israël. Production Luca-films, Madrid 2005. Le codage hébraïque de Don Quichotte. Prix du meilleur documentaire au festival international Las Duñas. DVD, version originale espagnol, option de sous-titrage anglais. Diffusé sur la RTVE d'Espagne. Diffusion télévisée au Mexique, Chili, Argentine, Bolivie.


Films disponibles chez M.L.L. – Films, M.L.L. - Livres       

BP 16 - 27 240 DAMVILLE France

e-mail :  mll@dbmail.com

Tél : 06 13 16 67 45

mercredi 9 mai 2018

Ophélie Gaillard et Don Quichotte. Dominique Aubier.

Don Quichotte entre dans la musique
Violoncelle, par Mle Ophélie Gaillard, lectrice de Dominique Aubier.



In reading Ophélie Gaillard's narrative, one senses her love of literature and ability to uncover the beauty of Strauss in candid fashion. The pièce maîtresse is carried inside the symphonic poem, Don Quixote, whereby we're drawn into Mlle. Gaillard's transitional journey in a grounding of Kabbalah exegesis via the acronym, PaRDeS. Dominique Aubier's encoding [thoughts] alongside perspectives of rabbi/philosopher Marc-Alain Ouaknin enlarge the listener's awareness inside these variations fantastiques. What's revealed is a whole new world of musical methodology, and in doing so, we learn through the cellist's hands a discovery of esoteric outreach.

---------

Books about Don Quixote and it's secret kabbalah encoding, by Mrs Dominique Aubier :




lundi 7 mai 2018

The hidden Face of the Brain. Dominique Aubier. La Face cachée du Cerveau (en anglais)


"Nothing is more urgent than to open to the world the message meant to describe the laws of the Spirit. Mankind has no other common good."

(original French : La Face cachée du Cerveau)
by Dominique AUBIER
The Hidden Face of the Brain is a two-volume set,
original title : "La Face cachée du Cerveau"  (éd. Dervy, Albin Michel)
translated from French into English (American)
by Sarah Thomas King and Frederic Thomas.
Vol 1 : 242 pages 14,8 x 21 cm
Vol 2 : 384 pages, 14,8 x 21 cm
43 euros


Contact : MLL
BP 16
27240 DAMVILLE, FRANCE
e-mail : mll(+)dbmail.com
tél  + (0)613 166 745






A revelation


Distinguished researchers suspect the existence of a single and unique pattern governing reality. But did the scattered body of sciences, including neurology, systemics, astrophysics, in spite of tremendous interdisciplinary efforts, ever identify one single universal constant? Mythologies and religions have long advocated a coherence that unifies the various fields of the Sacred. But how is it possible to isolate the universal vector that is responsible for unity? That is the subject of investigation that presents The Hidden Face of the Brain. This masterly book is the result of more than forty years of research. It brings to light the cortical code, the code of the archetypes of reality.
DOMINIQUE AUBIER starts from DON QUIXOTE, an initiatory treaty whose codes she deciphers and whose structure she reveals. It is in the story of the Knight that she finds the key to universality, where Cervantes had hidden it. With this tool, she was able to clarify the visions of the great Sufi IBN'ARABI from medieval hermetism. She relates The Mansions by Saint TERESA OF AVILA to the Treaty of the Palaces (The Zohar) by MOSES DE LEON. She gives the systemic explanation of the shamanic teachings of Juan Matus, the Native American sorcerer who was made known to the world by CARLOS CASTANEDA. Including the Inuit, the Dogons, Buddhism or the Tch'an and Zen tradition, the author demonstrates that all expressions of human wisdom and spirituality can be explained by using the structure of the human brain as a model. The reader is invited to an exploration, a voyage to the frontiers of the functional laws of the cortex. These functions replicate and reproduce the image of the structural model at work in the universe. With this tool, the reader can test the validity of these discoveries on his own.
In this work, systematists will find the unifying principle, the identification of the structural model that underlies reality as well as its functional laws. Applicable to all fields of investigation, in social sciences as well as in management, ethnology, politics, it is an extraordinary presentation of the organic laws of Life. The book gives a clear presentation of the codes, acts and decrees found in all of our surroundings. Faced with the reality and this power, we have the choice to learn its order and layout.
The Hidden Face of the Brain is supported by extensive scientific documentation, which permits a close study of the logic of life and evolution. The book also offers the reader the joy of participating in an in-depth investigation. Translated into several languages, The Hidden Face of the Brain reveals the founding code of universality, while respecting the diversity of reality. 


The Hidden Face of the Brain is a two-volume set
Translated from the French by Sarah Thomas King and Frederic Thomas
Informations :
 M.L.L./Publishing
P.O Box 16
27 240 DAMVILLE, Normandy, FRANCE
  43 euros, international shipping included
information e-mail : mll(at)dbmail.com

vendredi 13 avril 2018

Die Entschlüsselung der Gehirnstruktur, Dominique Aubier. Traduction allemande de "La Face cachée du Cerveau"


jenseits von Wissenschaft und Offenbarung

The Hidden Face of the Brain (a two volume set)


Dominique Aubier
Traduction allemande de :
La Face cachée du Cerveau



Wer vermag die Religionen und die Traditionen auszusöhnen?
Wer die Kulturen zu vereinigen?
Was für eine Einigkeit ist gefragt ohne dass die Eigenständigkeit missachtet wird?
Einige Dichter haben die Notwendigkeit dieses zivilisatorischen Projektes vorausgeahnt: Hölderlin, Schiller und auch Goethe wünschten "das Kristallrätsel " zu lösen. Doch welche Philosophie, welche Wissenschaft, welche Politik könnte diese genialen Vorahnungen ans Licht bringen?
Welches wäre die geeignete Forschungsmethode? Die Philosophie? Hat sie jemals das Rätsel der Wirklichkeit oder des Daseins gelöst? Verfügt die Wissenschaft über eine Antwort? Hervorragende Forscher vermuten die Existenz eines universellen Motivs, das die Wirklichkeit bestimmt.
Doch hat es die Wissenschaft geschafft, trotz gigantischer interdisziplinärer Anstrengungen, einen universellen Ansatz zu identifizieren? Wie könnte man je den universellen Code, den Begründer der Einheit, isolieren?
Die Entschlüsselung der Gehirnstruktur würdigt die objektiven Kenntnisse aller Traditionen. Vierzig Arbeitsjahre waren zur Durchführung dieses Meisterwerks notwendig.
Die Schriftstellerin geht von DON QUIJOTE aus, dessen kabbalistische Kodierung sie auflöst. Sie befreit den Sufi IBN' ARABI von seinem mittelalterlichen Hermetismus. Dabei zieht sie den Sohar von MOSES DE LEON heran sowie Santa Teresa von Avila.
Sie bietet die Systemerklärung des Chamanen Juan Matus an, der durch den Ethnologen CARLOS CASTANEDA zwar berühmt, aber noch nicht aufgeklärt wurde. Die Inuit, die Dogon, die chinesische Tradition...
DOMINIQUE AUBIER beweist, daß sich all diese Riten und Traditionen über das Modell der Hirnrindenstruktur erklären lassen.
Diese Untersuchung ist eine Reise in die funktionalen Gesetze der Wirklichkeit und des menschlichen Gehirns.

jeudi 12 avril 2018

Para los amigos de Carboneras, Almeria. Recuerdos de la Sñra Dominique Aubier

Un texto escrito por la Sñra Dominique Aubier sobre el pueblo
Carboneras en los años 1960…

lundi 9 avril 2018

Pour répondre à l'antisémitisme. L’Urgence du Sabbat, un livre de Dominique Aubier

Pour répondre à l'antisémitisme

L'Urgence du Sabbat

Dominique Aubier



Quel est le sens du Sabbat ? Depuis des millénaires, ce rite se perpétue, sans que sa signification exacte en ait été donnée : en effet, aucun ethnologue n'a élucidé le mystère du rite sabbatique, aucun rabbin n'en a ouvert ni livré le secret. A ce jour, son symbolisme n'a pas été ouvert.

Pour en percer l'énigme et en décoder le plan, il fallait d'une part un détective minutieux pour qui le judaïsme n'a pas de secret, et d'autre part un chercheur qui dispose parallèlement d'une solide formation scientifique. Une double compétence était requise, assermentée d'une vaste culture, et d'une vocation singulière : celle qui consiste à ouvrir les rites et symboles afin d'en dégager le sens.

Ainsi, après avoir défini la spécificité israélite encadrée par les cinq paramètres du Verbe, du peuple, du pays, de la langue et du temps, Dominique Aubier réalise l'étude exhaustive et minutieuse du sabbat. Il s'agit de trouver le sens des gestes, car dans ce rituel, rien n'est laissé au hasard.

L'auteur démontre que la symbolique du sabbat, mise au clair, c'est précisément le mécanisme du fonctionnement du cerveau. Etonnante découverte. Le sabbat expose, en langage symbolique, la méthode qui permet d'identifier la structure unitaire du réel que les sciences recherchent. L'étude que présente Dominique Aubier est unique. Magistrale. Indispensable à tous ceux qui désirent en savoir plus sur le judaïsme et ses secrets. Un livre capital inégalé faisant autorité depuis sa première parution. Une réponse définitive à l'antisémitisme.

--------------------------------------------------------------

L'Urgence du Sabbat

Nouvelle édition reproduisant l'originale

300 pages, 14 x 20 cm, 54 euros


Commande en ligne par le site internet paiement par « Paypal »

Urgence du Sabbat




lundi 26 mars 2018

Réponse aux antisémites. Réponse à Hitler.

La mission du judaïsme

un livre de Dominique Aubier


Ce livre est une vraie "réponse à Hitler", en ce sens qu'il montre en quoi le nazisme a échoué et ne saurait jamais réussir, aussi longtemps que l'affirmation sinaïtique assumera le Buisson Ardent. En effet, tout à l'opposé de la tentative d'extermination des Nazis, se dresse l'Alliance, le contrat intime et privilégié que le Créateur a établi entre Lui et le Peuple Juif — et l'Humanité tout entière —, contrat confirmé par Moïse au Sinaï et par Esther, dans des circonstances annonciatrices de la Shoa.

Les exactions antisémites ont-elle cessé ? Certes le « Reich » a disparu, du moins sous la forme du nazisme officiel, mais qu'en est-il des idéologies, des convictions personnelles réitérant le meurtre ?

La « haine du Juif » cessera-t-elle jamais ?

Les grandes valeurs du judaisme ne sauraient céder, en vertu même du contrat d'Alliance contracté avec l'Eternel, marqué par la circoncision à huit jours.

Ce livre exceptionnel décrypte le sens  de la Circoncision le sens de l'Alliance, réponse à la barbarie : le judaïsme affirme sans concession la fidélité à un projet civilisateur où les forces du Verbe commandent à l'évolution culturelle.

Ce livre est essentiel car il rappelle l'identité de l'Alliance, sa signification.

L'ouvrage aborde également un sujet délicat, celui des séphiroth.

La mise au point que présente Dominique Aubier établit les corrélations anatomiques et physiologique des séphiroth, et touche à la précision la plus fine en ce qu'elle fonde son travail sur le Sefer Yetsirah dont elle sonde le mystérieux codage. Rédigé pendant ses années d'exil en Espagne, par l'auteur de Don Quichotte prophète d'Israël (éditions Ivréa), ce livre incontournable vaut, depuis sa première édition, à Dominique Aubier le respect des meilleurs Talmudistes.

Livre typographié à l'ancienne et imprimé par l'imprimerie Sollers à Barcelone. Façonné en cahier, cousus dans la reliure, ce qui lui confère une solidité à toute épreuve. Par respect du Livre, objet de culture et de civilisation.

--------------------------

Bon de commande, par internet : 


La mission du judaïsme

Par Dominique Aubier

322 pages, 44 euros. Expédition incluse.

Dominique Aubier (1922-2014)

Auteure de : 

Don Quichotte prophète d'Israël

— Réponse à Hitler

— Le Principe du Langage ou l'Alphabet hébraïque

— L'Urgence du Shabbat


















lundi 19 mars 2018

Don Quichotte prophète d'Israel. De Dominique Aubier. Un article du prof. André Chouraqui.


Le livre Don Quichotte prophète d'Israel vient d'être réédité.
Disponible aux éditions Ivréa (Temps Livre), distribué par Gallimard, en librairie.

On peut le trouver aussi sur le site de Dominique Aubier, auteure de livre.
Cet ouvrage magistral a bouleversé la pespective du message quichottien, dès lors qu'il s'inscrit dans le mouvement de la prophétie.

Voici un article du professeur André Chouraqui. Il a, dès la première édition du livre, salué l'importance de cet ouvrage.




dimanche 14 janvier 2018

Soutenir l'œuvre de Dominique Aubier.

Tout doit être gratuit.

Depuis quelques temps, je reçois des courriels m'invitant à mettre généreusement et gratuitement à la disposition du Public les films de Dominique Aubier. On me demande aussi de distribuer gratuitement ses livres, afin que « tout le monde en profite ».
Ah, ce mot « profiter » ! On l'entend partout, comme l'argument suprême des satisfactions vitales. Profiter du soleil, profiter de la neige, profiter de tout, si possible sans contrepartie, s'agissant bien entendu de « partager ».
Il faut faire acte de partage, me disent ces généreux amis…
Pour eux, il s'agirait de tout poser en accès gratuit sur le Net… Tout donner. Un lecteur a même proposé, en toute abnégation (à condition que je les lui offre), de mettre en ligne tous les films de Dominique Aubier sur un site d'accès gratuit.
Dominique Aubier. 1922 - 2014. L'œuvre continue.

À ceci près que la gratuité sur ces sites n'existe pas, et que les documents proposés nourrissent ces distributeurs qui en tirent de substantifiques revenus par les publicités et autres redevances annexes.

La proposition de la gratuité de la Connaissance semble tracasser pas mal de monde. Je comprends bien la question. En effet, la Connaissance est donnée par l'Invisible. Dès lors, en déduisent-ils, il faut la redonner gratuitement. C'est un raisonnement comprimé comme une sculpture de César, allant d'un fait brut directement à la conclusion que l'on cherche à faire passer.
Il existe cependant un long parcours intermédiaire entre le don de la Connaissance et sa réception par le Grand Public : tout le monde reçoit la Connaissance… selon son propre degré d'entendement. Certains en reçoivent plus que d'autres, c'est selon les capacités personnelles de réception. La distribution, si elle est démocratique, n'est pas pour autant égalitaire. Elle se fait aussi en fonction des efforts personnels que chacun réalise… en toute liberté.

L'initié est celui (ou celle) qui connaît le Motif d'Absolu et ses Lois. Il intègre la Connaissance, en peaufine les contours, rend les données intelligibles. Il redonne ce qu'il a reçu : il (elle) écrit un livre, produit des paroles, et tout cela… est fait très généreusement.

Le Public, de son côté, fait ce qu'il veut. Et ce qu'il peut.
S'il veut bénéficier de la Connaissance, il est tenu d'en valider la réception par un acte d'échange. Il ne reçoit pas la becquée comme un oisillon affamé. Il reçoit et donne en échange quelque chose. C'est un acte de partage.

La vraie règle a été parfaitement expliquée dans le Zohar, le grand livre de la kabbale hébraïque :
« Celui qui a la Connaissance doit la donner. Et celui qui la veut doit la payer. »

Ah, le vilain mot que « payer », alors que tout devrait être gratuit…

Dominique Aubier a largement fait sa part. Elle a donné des années de sa vie pour mettre au point son œuvre. Une œuvre exceptionnelle, inégalée.
C'est au Public de se rendre capable de la recevoir.
On me dit parfois : c'est trop cher.
Eh bien oui, c'est cher. Mais n'estime-t-on pas les choses au prix qu'on les paie ?

Certains me disent aussi, parlant du contenu : ils sont trop difficiles.
Un proverbe indien explique que le plus souvent ce n'est pas le puits qui est trop profond pour y puiser la bonne eau de la Connaissance. Mais c'est la corde dont on se sert qui est trop courte. Il faut donc allonger la corde, tirer, tirer encore : lire, relire. Étudier. Entrer en phase avec l'auteure, car ce ne sont pas des "bouquins" que l'on survole ou qui seraient destinés à émouvoir les âmes pendant une dizaine de minutes, avant de passer rapidement à autre chose. Ce sont de vrais livres. Dont on commencera par apprécier le beau façonnage (mais qui se soucie encore de cela ?)

Les ouvrages de Dominique Aubier sont des références solides. Par exemple Le Principe du Langage ou l'Alphabet hébreu est depuis sa  première édition en 1967 un incontournable pour les kabbalistes sérieux. Il a inspiré nombre d'auteurs et plus d'un rabbin s'en sert pour donner des cours. Le livre Réponse à Hitler — La mission juive fait figure depuis près de 30 ans comme le meilleur ouvrage sur les séfiroth, et c'est le rabbin Ouaknin qui l'a dit en ouverture d'une conférence. Quant à la série sur Don Quichotte : on ne peut plus ouvrir le livre de Cervantès en ignorant la thèse développée par Dominique Aubier. Depuis 1966, sa découverte s'est imposée, n'en déplaise aux « mauvais coucheurs » ne supportant pas la présence de la langue hébraïque ou araméenne dans le chef d'œuvre espagnol. Ces petitesses finiront par céder, c'est affaire de temps.

Les ouvrages de Dominique Aubier sont entrés dans l'Histoire, dans la Culture présente : j'allais dire qu'il s'agit d'une œuvre canonique et c'est le cas de La Face cachée du Cerveau dont les quatre éditions successives et les traductions anglaise et allemande ont attiré un vaste lectorat, pratiquement sans aucun soutien médiatique. Je l'ai déjà dit : la pensée amidonnée de la convention a un demi-siècle de retard sur les avancées prodigieuses de ce pensum. Et l'on en est encore à s'accrocher aux vitrifications passées alors que ce livre a pleinement décodé le symbolisme des rites et traditions du monde. C'est le Code des Archétypes. Et c'est la Vie elle-même qui en veut le succès. Ce livre est une avancée vers le « messianisme ». Non, ce n'est pas un gros mot : le messianisme c'est tout simplement  la libération de l'Esprit humain vers plus de clarté.
Ah, trop difficile, me disent certains.
Je leur dis : eh bien lancez-vous un défi et faites comme moi. Car j'ai moi aussi, j'ai trouvé ce livre difficile au début. Mais ce ne sera tout de même pas un livre qui bloquera mon esprit : je veux absolument tout comprendre. Et au final, excusez-moi, c'est bien plus facile qu'apprendre les formules mathématiques déterminant les probabilités et autres génialités de Cosinus. Au moins cela aide à vivre que de connaître les Lois du Réel, ici parfaitement décrites, reconnues, observables dans nos existences. C'est à cela que sert la Connaissance : à vivre, à décider, selon des certitudes garanties par le réel.

Et tout cela, il faudrait le donner gratuitement ?
Oui, je suis d'accord pour TOUT DONNER.


Je remercie ici même les mécènes qui soutiennent le projet éditorial et le Blog. 
Leurs noms (pour ceux qui ont accepté qu'ils soient publiés) figurent sur le site. 
Plus largement, j'appelle à un mouvement, une dynamique afin de permettre la poursuite de l'aventure spirituelle et intellectuelle.
Car sans les Lecteurs, rien n'est possible.
Chaque livre, chaque film de Dominique Aubier transforme le monde. Et chaque fois qu'une personne en prend connaissance, cela ajoute du poids à la conscience du monde.

Un peu d'humour est-il permis ? Encore que cela me paraît très sérieux :  je vais faire un courrier au roi d'Arabie Saoudite et à l'Émir du Qatar, grands amis de la France, du Football, d'Airbus et de Dassault. Étant des Croyants très pieux, l'argument de l'Esprit leur sera peut-être moins étranger qu'à bien des politiques de l'Hexagone. Je vais leur demander s'il se sentent capables de soutenir la thèse de l'Absolu au-delà de la simple foi qui les anime dans le cadre de la religion.

En attendant leur réponse enthousiaste, j'adresse la même invitation aux Lecteurs de Dominique Aubier (et à tous ceux qui désirent simplement faire un geste en faveur de l'Esprit) : votre aide généreuse est acceptée de tout cœur.
Merci.